Actualité, La nourriture

Chick-Fil-A est venu à Toronto

Journaliste: Caitlyn Lim        Rédactrice: Caroline Liu

Le restaurant populaire américain, Chick-Fil-A, a ouvert une nouvelle franchise sur Yonge. Vendredi, le 6 septembre, le jour d’ouverture, des protestataires encombraient l’entrée du restaurant, en appelant pour un boycott de la franchise. En 2012, le président de la compagnie a dit des remarques contre le mariage homosexuel. Il affirme que la compagnie soutient financièrement les charités anti-LGBT. Un scandale en 2017 a révélé que la fondation de Chick-fil-A, WinShape, a donné des millions de dollars aux nombreuses organisations, et parmi eux, certaines qui supportent la thérapie de conversion. Des membres du groupe 519, venant de la communauté LGBTQ2 et des activistes pour la défense des animaux hurlaient « honte! » en dehors de la franchise, à la longue queue de clients. En addition, ils tenaient des affiches avec les mots «Cluck Off» et s’allongeaient par terre pour représenter les animaux massacrés. Jaymie Sampa, le porte-parole de 519, a dit que « l’entreprise contribue à un climat global trop permissif qui encourage la transmission de valeurs haineuses ». 

 

De l’autre côté, le président du Collège Canadien Chrétien, Charles McVety, est fier de la compagnie pour leur support des valeurs chrétiennes. Il appelle les actions des protestataires « l’intimidation » contre le christianisme. Samedi, il a organisé le défilé, « Jésus en ville », et a encouragé les participants d’arrêter à Chick-fil-A pour prier pour « la liberté et la sécurité ».

 

Malgré les efforts des protestataires, les clients sont toujours contents et satisfaits avec la nourriture. Leur menu, surtout leur célèbre sandwiche de poulet original, a reçu beaucoup de critiques élogieuses. La majorité des clients répondent aux accusations que les sandwiches n’ont rien à faire avec ni leurs croyances personnelles, ni les politiques. Chick-fil-A veut ouvrir 15 franchises de plus en Canada. L’opérateur à Toronto, Wilson Yang, s’exprime dans un courriel à Global News: « Nous voulons que tous les torontois sachent qu’ils sont bienvenus à Chick-fil-A Yonge et Bloor. Nous respectons le droit des gens de partager leurs opinions. Nous nous concentrons nos efforts pour offrir un environnement invitant et respectueux pour nos clients et notre équipe et nous encourageons à tout le monde de nous donner une chance». 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s