Uncategorized

Terry Fox

Journaliste: Gabriela Tam     Rédactrice: Carissa Tang 

Terry Fox était un lutteur du cancer courageux qui a couru à travers le Canada pour la recherche de cet maladie. Il a essayé de courir avec une seule jambe, mais a dû arrêter à Thunder Bay, en Ontario, à cause de son cancer qui s’est propagé. À ce jour, les courses de Terry Fox sont tenues annuellement le deuxième dimanche après la fête du travail en l’honneur de lui et se procurent de l’argent pour la recherche du cancer.

 

IMG_1945
La course de Terry Fox à St.Robert. Photo: Ania A

 

Terry Fox est né le 28 juillet, 1958 à Winnipeg, Manitoba. Il avait un grand frère Fred, un petit frère, Darrell et une petite sœur, Judith. Terry et Fred aimaient faire du sport et gagner. Terry a joué au basket pendant l’école primaire et l’a aimé, mais n’était pas bon. En huitième année, Terry voulait joindre l’équipe de basket-ball mais son professeur d’éducation physique et entraîneur de basket-ball, Bob McGill, lui a suggéré d’essayer le cross-country au lieu. Il n’a pas aimé le cross du tout, mais il voulait plaire Bob. Il a été déterminé et enclin à devenir un remplaçant. Fox a fini en jouant pendant une minute en huitième année, et puis a passé son été à pratiquer. Il est devenu un joueur régulier en neuvième année et était meneur dans l’équipe en dixième année. En douzième année, Terry et son meilleur ami, Doug Alward, ont reçu l’athlète de l’année de leur lycée. Au début, ne voulant pas aller à l’université, il s’est installé pour étudier la kinésiologie à l’Université Simon Fraser, et était aussi membre de l’équipe universitaire junior.

Le 12 novembre, 1976, Terry se conduisait à la maison, a été distrait par une construction et s’est écrasé à l’arrière d’une camionnette. Sa voiture n’a pas pu être retirée, et il a ressenti une douleur au genou droit. Mars, 1977, la douleur est devenue pire, donc il est allé chez l’hôpital et a été diagnostiqué avec l’ostéosarcome. Malheureusement, Terry devait amputer sa jambe droite, fallu la chimiothérapie et avait un taux de survie de cinquante pourcents. Il a eu une jambe artificielle qui lui a aidé avec sa marche trois semaines après l’amputation. Fox a commencé à jouer au golf avec son père et a remporté des titres nationaux. Il était nommé « all-star » par l’association de basket-ball en fauteuil roulant de l’Amérique du Nord.

La nuit avant sa chirurgie, il a lu un livre de Dick Traum, qui était le premier amputé à participer au marathon de la ville de New York, et lui a inspiré à courir un marathon aussi. Il était furieux de savoir pourquoi si peu d’argent était consacré à la recherche sur le cancer. Alors, il voulait courir à travers le Canada pour sensibiliser le public au cancer, l’objectif que Doug et lui avaient initialement prévu. Terry a couru une course sur la route de 17 milles à Prince George, en Colombie-Britannique. Il s’est classé dernier, dix minutes derrière son plus proche concurrent. Après la course, il a parlé à sa famille de son plan, mais au début sa mère l’a découragé. Il voulait amasser 1 million de dollars, et puis 10 millions de dollars. Plus tard, il a décidé d’amasser 1$ de 24 millions de gens au Canada. Le 15 octobre 1979, il a envoyé une lettre à la Société canadienne du cancer dans laquelle il a parlé de son objectif et du financement du cancer. Ils étaient sceptiques, mais était d’accord après de la réflexion, et lui a dit d’obtenir un certificat médical d’un spécialiste du cœur. Il a été diagnostiqué avec l’hypertrophie ventriculaire gauche, qui signifie qu’il avait un cœur hypertrophié, une condition commune chez les athlètes. Il a envoyé une deuxième lettre demandant des dons pour une voiture, des chaussures et des dépenses pour la course. L’entreprise du moteur Ford a donné un camping-car, l’Impériale a fourni du carburant et Adidas avec ses chaussures de course. Il a insisté que personne ne devrait profiter de sa course et que son entreprise refuse celles qui voulaient qu’il endosse ses produits.

Le Marathon de l’Espoir a commencé le 12 avril 1980, où il a plongé sa jambe droite dans l’océan Atlantique près de St. John’s (Terre-Neuve) et a rempli deux bouteilles d’eau de mer. Il voulait en garder un en souvenir, et verser l’autre dans l’océan Pacifique pour compléter sa course à Victoria, en Colombie-Britannique. Doug lui a soutenait, conduisait la camionnette et cuisinait des repas. Malheureusement, le premier septembre, alors qu’il était près de Thunder Bay, en Ontario, Terry a eu des douleurs à la poitrine et a eu une toux intense. Après quelques kilomètres, il a demandé à Doug de lui conduire à l’hôpital, mais Doug a dit qu’il avait peur de devoir courir le dernier kilomètre. Le lendemain, il a eu une conférence de presse indiquant qu’il devait s’arrêter en raison de la propagation du cancer à ses poumons. Il a dû terminer sa course après 143 jours et 5373 kilomètres. Il a refusé des offres pour lui aider à finir la course, comme il voulait courir le marathon lui-même. Terry a réussi à amasser 1,7 million de dollars à la fin de sa course et 23 millions de dollars ont été levés en avril.

Les mois suivants, il a reçu de nombreux traitements de chimiothérapie, mais le cancer a continué à se propager. Les médecins ont expérimenté des traitements par interféron et Terry a subi une réaction après le premier traitement, mais a continué après des périodes de repos. Il était réadmis à l’hôpital « Royal Columbian » de New Westminster le 19 juin, 1981, avec une congestion thoracique et une pneumonie. Il est tombé dans le coma et il est mort à 4:35 du matin (PDT) le 28 juin, 1981.

Isadore Sharp, l’un des premiers partisans de Terry et le fondateur des Hôtels Four Seasons, a perdu son fils et a offert des logements gratuits à Fox dans ses hôtels. Il a également proposé une collecte de fonds annuelle sous le nom de Fox. Fox l’a accepté, mais ne voulait pas qu’il soit compétitif. Le 13 septembre 1981, l’hôtel Four Seasons et la famille Fox ont organisé la première course Terry Fox. Fox est l’un des plus grands héros du Canada et continue d’inspirer les gens. En mai 2016, 715 millions de dollars ont été recueillis sous le nom de Terry. Terry est un héros canadien qui s’efforce d’inspirer les gens pour toujours.

 

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s