Actualité, Arts et Culture

Gord Downie

Journaliste: Alexandru Ionita   Rédactrice: Rose Talebi

L’artiste et le chanteur du groupe “Tragically Hip” qui a uni des amours de musique avec son interaction incomparable avec le public sur la scène et ses paroles canadiennes, Gord Downie, est mort encerclé de sa famille à 53 ans. Il avait un cas sérieux de glioblastoma, un forme de cancer cerveaux.

Le public a entendu de son maladie le 24 de mai l’année passée quand le groupe a annoncé qu’ils allaient pour leur tournée finale. Dans cette tournée, le dernier concerte en Kingston, le 10 d’août, 2016 a été diffusée par CBC et il est devenu un événement cultural.

Gord Downie a chanté à  propos du Canada, mais il n’a pas encouragé la nationalisme. Par contre, ses chansons sont à propos des lourds événements comme l’arbitraire conviction de David Milgaard (Chanson: Wheat Kings) ou le mauvaise traitement des Aborigènes (Chanson: Now the Struggle Has a Name). En plus, dans ses derniers mois, il est devenu dédié a les Aborigènes, même disant que <<Canada n’est pas Canada. Nous ne sommes pas le pays que nous pensons que nous sommes.>>   

Après qu’il a finit avec Tragically Hip, Gord Downie avait créé un projet multimédia Secret Path Ce projet raconte une histoire mauvais de Chanie Wenjack, qui est morte à cause de la faim et l’exposition après qu’il avait couru de Cecilia Jeffrey Indian Residential School en Kenora, Ont. en 1966. Dans cet projet Downie a développé, en les chansons, un lourd message que nous pouvons changer même si nous avons fait des mauvais choses dans notre histoire.

Cependant, l’aspect le plus important de Gord Downie est avec le Hip qui a gagné plus de Juno awards (16 en total), un Governor General’s Performing Arts Award, a été initier dans le Canadian Music Hall of Fame, et a reçu un étoile sur le Canada’s Walk of Fame.

On peut dire que la musique  était son premier amour. Il a écouté tout qu’il a pu de la collection de musique de sa soeur. Il a acheté des disques avec son argent de poche. Il a finalement décidé de devenir un membre d’un groupe de punk rock, qui s’appelle les Filters. Le <<Tragically Hip>> a été formé en 1983 à l’université de Queen’s et bientôt, a commencé de jouer aux bars.

Il a dit à CBC en 1999, que <<Je pense que mon corps donner des subtext et avec ma voix, je vous donne des limites de ma coeur, qui est illisible (illegible)>>.

Il a sauvé une énergie spéciale pour Kingston, jouant un set de trois heures qui était jubilatoire, rauque et déchirant. Devant une foule intime de 6 700 personnes au sein du K-Rock Centre de Kingston. Environ 11,7 millions de téléspectateurs ont regardé une émission diffusée par la CBC au Canada.

«Le rock’n’roll n’est pas différent de l’amour», il a déclaré en 2000 à l’écrivain Michael Barclay. «Vous trouvez étrangement réconfortant n’importe quoi votre âge, en matière de cœur, vous êtes toujours 15. Je connais une personne de 85 ans qui a des problèmes avec les garçons. C’est un chose étrange et réconfortante pour moi. Pendant que nous progressons vers la résolution et la compréhension et une plus grande sérénité dans tous les aspects de notre vie, l’amour est elemental et c’est bien de connaître. Je pense que le rock ‘n’ roll est le même, je ne prétends pas que je le comprend, c’est confus et effrayant et merveilleux.>>

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s