Arts et Culture, La Francophonie

La pièce de «Impair et père» à l’École secondaire Étienne-Brûlé

Journaliste: Virginia Li      Rédactrice: Tara Behtashi

Le lundi et mardi dernier, les élèves de 11e année prenant le cours de français sont allées à l’École secondaire Étienne-Brûlé pour voir une pièce de théâtre. Les étudiants de l’École secondaire Étienne-Brûlé jouaient brillamment des personnages adultes de la pièce de théâtre «Impair et père».

«Impair et père» est une comédie dramatique qui tourne des mensonges* de protagoniste, le docteur Pierre Martineau et ses facéties* dans l’hôpital. Au début, Martineau se prépare pour un discours très important devant 300 médecins venus du monde entier. Cependant, son ancien amant*, Sophie Paillard, vient à lui dire qu’il a une fille, Joanie, qui a 19 ans et cherche son père. Martineau a une femme qui ne sait pas qu’il a eu un amant. Quand Sophie et Pierre se disputent au sujet de Joanie, les collègues et la femme de Pierre arrivent aussi. Le drame s’envole alors qu’il essaye d’étouffer* sa liaison et sa fille illégitime.

Les personnages incluent les docteurs Pierre Martineau, Huber Joly, et Michel Comptois; la femme de docteur Martineau, Hélène; l’ancien amant, Sophie Paillard; la fille illégitime, Joanie; l’infirmière en chef, Madame Tresor; le policier, Bob Comptois; le directeur de l’hôpital, Monsieur William; le patient, Jos Petitjean; et la mère de Hubert, Rose Joly.

Avec l’aide de ses amis, les docteurs Huber Joly et Michel Comptois, Pierre peut distraire les autres de la vérité. En utilisant son environnement, il manipule d’autres employés et patients avec ses facéties afin de duper* ses patrons et le policier curieux. Les actions de  chaque ami sont dramatiquement drôles et folles, mais cette pièce livre un message sur l’importance de la vérité.

En plus de compétences talentueux des acteurs, ils utilisent beaucoup de costumes amusants pour les séquences drôles qui se déroulent dans la même salle de l’hôpital. Des scènes incluent la scène quand un patient s’échappe de la salle et on grimpe à l’extérieur du bâtiment avec plusieurs étages, ou quand un autre personnage se cache sous les couvertures d’un lit d’hôpital !

Les acteurs ont capturé les rôles des personnages avec la présence sur scène* et l’humour. Le public l’aimaient beaucoup; les applaudissements* étaient aussi forts que les rires !

Pour conclure, le conflit est résolu et Pierre doit affronter la vérité. La plupart des élèves aimaient regarder la pièce et l’exécution de la pièce était très bien réalisée par les acteurs et l’équipe de l’École secondaire Étienne Brûlé !

Affiche-TEB-2018-HD-VR-27-avril.jpg

Vocabulaire: 

Les mensonges (nmpl): lies

Les facéties (nfpl): antics

L’amant (nm): lover

Etouffer (v): to cover up

Duper (v): to trick

Presence sur scene: stage presence

Les applaudissements (nmpl): applause

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s