Actualité, International, La mode

L’Industrie de La Mode Pendant La Pandémie

Journaliste: Priscilla Fung

Rédactrice: Doris Hua

Actuellement, il y a un grand nombre d’entreprises de vêtements qui luttent afin de survivre pendant la pandémie. Leurs ventes ont été considérablement réduites en raison de l’absence de clients dans les magasins. Par suite de la baisse du bénéfice, plusieurs marques ont commencé à cesser de payer leurs usines employées. 

Dans l’industrie de la mode, particulièrement avec la mode rapide, la plupart d’entreprises louent des usines à l’étranger. Généralement, le processus consiste de quelques étapes similaires. 

Premièrement, l’enterprises choisit des usines dans des pays en développement où le salaire est beaucoup plus bas, pour réduire les coûts de production. Ensuite, un contrat est signé par l’usine et l’entreprise. Cela inclut la responsabilité de l’usine de trouver  et couvrir tous les frais: des matériaux pour les vêtements et les ouvriers pour les produire. Puis, les instructions sont donnés et la production commence. Les ouvriers sont habituellement ceux qui n’ont pas d’opportunités ou de compétences nécessaires pour d’autres types de travail. Bien que le travail soit dangereux et le salaire qu’ils reçoivent est très bas, ils continuent à travailler très fort pour nourrir leurs familles. Après que les vêtements sont produits, ils sont emballés et envoyés à l’entreprise. Finalement, quand les entreprises sont satisfaites des marchandises, les usines reçoivent leur paie et leurs coûts de production sont couverts. Cependant, cette chaîne de production a été rompue pendant la pandémie. 

Les marques comme Topshop, Gap, Primark, Sears, Urban Outfitters et Walmart ont des difficultés à garder les magasins ouverts. Ils ont décidé de ne pas payer leurs usines, avec lesquels des contrats ont déjà été passés pour les ordres en cours d’être finir ou ceux qui sont complets. Parfois, les vêtements ont été déjà reçus et les entreprises choisissent encore d’annuler les paiements. 

Les grandes marques de H and M, Adidas, Zara, Nike, Target, Under Armour, UNIQLO et VF Corp. ont annoncé publiquement qu’ils rempliront leurs contrats, mais quelques ont demandé de grande remises des prix convenus aux usines, une méthode qui est aussi contraire à l’éthique. De plus, plusieurs d’entre eux n’ont pas complété les paiements après ses annonces. 

Ça c’est un problème parce que les usines prennent tous les risques et couvrent tous les coûts de production avant de recevoir le paiement. La plupart du temps, ils n’ont pas l’option de retourner les matériaux parce qu’ils les ont déjà utilisés. 

Quand les entreprises profitent des usines et leurs ouvriers, c’est important que nous, les consommateurs, prenions la responsabilité de s’assurer que nos achats sont éthiques. En réalité, on contrôle l’industrie de mode et le succès des entreprises. Il faut qu’on apprenne et partage l’information pour avoir un impact d’améliorer cette industrie et les vies de beaucoup d’ouvriers autour du monde. Maintenant, il y a un hashtag, #Pay Up que vous pouvez utiliser pour démontrer votre soutien pour les usines et leurs ouvriers. 

Vocabulaire: 

lutter: to struggle

la mode rapide: fast fashion 

une usine: a factory 

les coûts de production: the production costs

les ouvriers: the workers

les competences: the skills 

emballer: to wrap 

annuler: to cancel 

contraire à l’éthique: unethical

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s