Actualité, Technologie

Le Jardinage Sous-Marin et le Futur de l’Agriculture

Journaliste: Matthew Ha

Rédacteur: Justin Xie

    Tout le monde sait que la terre est polluée. Parmi la population, il y a des milliers de personnes qui travaillent pour préserver la propreté et la sécurité de la terre. Le Jardin de Nemo est une expérience qui vise le même objectif. Situé à Noli, en Italie, le Jardin de Nemo est une structure sous-marine dans laquelle diverses plantes sont testées pour voir si cette méthode peut devenir une méthode d’agriculture fiable et durable. Pour rester durable, le jardin a été désigné pour utiliser des énergies renouvelables et naturelles. Le jardin utilise l’énergie solaire, réutilise les déchets produits et ne nuit pas à l’environnement qui l’entoure. Le jardin ne produit pas de pollution et vise à pouvoir coexister dans des environnements sensibles.

    Le Jardin de Nemo est composé de six demi-sphères d’un rayon de 2 mètres, constituées d’un dôme en vinyle-plastique qui laisse entrer la lumière du soleil et d’un échafaudage qui ancre les structures au fond de la mer. Au milieu des six demi-sphères se dresse une structure appelée l’Arbre de Vie avec le but de cacher les câbles qui passent dans les demi-sphères. L’arbre de vie joue également un rôle dans la surveillance des plantes. L’arbre de vie à une hauteur de 3,5 mètres. Environ quinze espèces de plantes ont été plantées pour observer leur comportement dans l’environnement, comme des tomates, du basilic, du thym et des orchidées.

    De nombreuses exploitations ont recours à l’agriculture industrielle, qui utilise des techniques telles que la sélection des plantes et les produits chimiques. Celles-ci peuvent avoir un impact négatif sur la santé. Certaines exploitations s’appuient également sur la thermorégulation et les pesticides, qui peuvent également affecter la santé. Toutes ces techniques artificielles ont également un impact négatif sur l’état de la planète. En évitant ces techniques, Le Jardin de Nemo est capable de surmonter les problèmes qui en découlent. 

    Il y a encore beaucoup de travail à faire sur ce projet. L’efficacité et la fiabilité de ces fermes sont loin de répondre aux besoins de la population. Cependant, grâce à cette expérimentation, les gens ont trouvé une méthode possible pour que les fermes respectent l’environnement. Il reste encore beaucoup de choses à expérimenter, comme la profondeur et la quantité, pour tester un environnement infiniment diversifié mais productif, mais le Jardin de Nemo contribuera certainement à ouvrir la voie à un avenir durable.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s